La 2ème édition du Café philo au LiJM

Madame Marielle TAGBE, Professeur de philosophie au LiJM nous explique le contexte et les enjeux du café philosophique dont elle est l’initiatrice au Lycée international Jean-Mermoz.  Ci-après, ses propos: 

<< Le premier café philo mettait en jeu sciences et philosophie en posant la question suivant : Sommes-nous déterminés par le hasard ?

Le débat complètement prise en charge par les élèves de Terminale s’est vite concentré autour d’une polémique classique opposant créationnisme et évolutionnisme.

De ce fait les élèves de TL et moi-même avons décidé de poser la question de la place de la croyance dans la société en posant comme question centrale du café philo n°2 : Pouvons -nous vivre ensemble sans foi ni loi ?

Pour cette session-ci le choix a été fait de faire appel à une médiatrice  extérieure à l’établissement en la personne de Madame Aude NANQUETTE, Docteure en sociologie.

La place de la Laïcité

J’ai fait le choix pédagogique de ne pas poser la question de la laïcité de façon explicite car, je souhaitais que ce concept implicite surgisse au cœur de la réflexion collective des élèves et s’impose comme une valeur évidente.

Néanmoins, si tous s’accordent sur une définition basique de la laïcité, il est difficile de voir les enjeux de cette valeur et son effectivité dans la vie quotidienne dans l’établissement comme dans la société.

En Côte d’Ivoire les élèves ont le sentiment de vivre dans une grande tolérance en matière de croyance tout en ignorant l’importance de l’inscription dans la charte de l’établissement comme dans la constitution.  

L’après débat

Le débriefing du débat avec la classe de TL a été l’occasion de prendre conscience de leur manque de mise en pratique de la laïcité dans leur vie quotidienne.

Les élèves ont pris conscience également que sous la tolérance apparente se cachait une forte intolérance véhiculée par des idées reçues et des à priori qui rende l’inscription de la laïcité dans la charte de l’établissement essentiel et nécessaire.   

Il a donc été décidé que les élèves allaient collectivement faire une liste des « idées reçues en matière de laïcité » pour créer une enquête sociologique auprès des élèves ayant pour but de mesurer le degré de tolérance et de connaissance en matière de laïcité.  >>

 

Un petit retour sur le café philo II avec ce récapitulatif vidéo. 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Tweets
  • Le service des inscriptions reste ouvert pendant les congés d'hiver, et vous accueillera du lundi au vendredi de 8h à 13h.

  • Nous vous informons que les dates limites des inscriptions au DELE 2020 ont été reportées aux dates suivantes : 14… https://t.co/gUbTB0rK1I

  • Conférence Post Bac au LIJM. Plus d'information https://t.co/YtYYSkpls9 https://t.co/SRHrP6fXj3

Font Resize